NOS ENFANTS NOURRIS AU LAIT DE JUMENT Episode 3

Publié le : 20/11/2018 18:11:08
Catégories : Actualité , Alimentaire

NOS ENFANTS NOURRIS AU LAIT DE JUMENT Episode 3

Durant 4 années de folie, j’ai tenu la ferme, l’élevage et mes deux petits chéris seule la semaine mais le week-end, une autre vie nous attendait… je laissais à mon mari tout le travail et les garçons et je partais faire les marchés pour y vendre nos produits

 A l’époque je vendais du pain au lait de jument en plus du lait en bouteilles, recette mise au point par hasard, un jour où j’ai mis trop de lait de jument dans ma farine et que le pain réalisé pour nos amis eut un tel succès que j’ai été trouver le jeune boulanger du village d’à côté qui m’a fait mes pains pour aller les vendre sur les marchés de la région

C’est donc comme cela que nous avons pris conscience du potentiel du lait de jument seul ou en préparations (crêpes, béchamel, pain etc). Mais nous ne pouvions pas continuer comme cela, seuls à tout faire 7 jours sur 7

Mon mari rêvait aussi d’être paysan et nous avons alors pris une grande décision. Déménager de ferme, en trouver une plus grande car nous n’arrivions pas à nous agrandir dans la petite ferme de la vallée de la Bresle et nous installer ensemble pour y créer une vraie laiterie professionnelle et faire entrer le lait de jument dans les cuisines et les coutumes alimentaires des français

Nous avons alors décidé de rester en Normandie pour sa haute symbolique avec le lait et les chevaux mais avons cherché une ferme dans l’Orne dont nous aimons le patrimoine bâti. Au bout de 3 semaines et 5 visites, nous sommes tombés amoureux de « la Moisière » près de Sées. C’était si rapide et ce fut un tel coup de cœur que nous avons senti que tel serait notre chemin. Mon mari a alors quitté son travail pour devenir le paysan qu’il rêvait d’être et moi j’étais si contente que l’on puisse enfin travailler ensemble au quotidien

Il fallait encore déménager notre petite ferme… 5 semi-remorques, 3 voyages en camion à chevaux, 2 camions de 50m cubes. Nous avions l’impression d’être un cirque. Nous sommes arrivés là le 1er avril 2007 avec bagages et enfants. Quelle aventure mais ce n’était que le début

Fin du 3è épisode…

 

Partager ce contenu