Chevalait, un producteur de lait frais de jument

Publié le : 05/09/2018 16:30:40
Catégories : Actualité , Alimentaire , Cosmétique

Chevalait, un producteur de lait frais de jument

Chevalait, dans l'Orne abrite un troupeau de 200 juments et poulains pour produire un lait frais pasteurisé destiné à la consommation humaine.

Un feuilleton en cinq épisodes préparé par Catherine Berra, Carole Lefrançois, Michel William et Emilie Desramé
Consultez l'article original sur le site de France 3

Un rythme quotidien au pas des chevaux

A Neuville-près-Sées, dans l'Orne, les 200 juments percheronnes vont et viennent entre la stabulation, le paddock et la prairie, au gré des traites et des repas. Elles forment l'un des derniers troupeaux de chevaux de France, pour une bonne cause : la production de lait frais. Les juments sont accompagnées de leur petit, sans lesquels elle ne produiraient pas de lait. Le propriétaire-éleveur est là pour les accompagner et les bichonner. Foin et enrubannage sont à volonté, produits en cicuit court et en bio car rien n'est assez bon pour ces bêtes.

La difficile commercialisation

Le lait de jument frais pasteurisé de Chevalait est distribué dans les réseaux de magasins bio. Mais ces réseaux sont rattrapés par des lois et les pratiques de la grande distribution qui changent considérablement la donne pour les producteurs, au détriment d'un produit unique aux nombreuses vertus. L'entreprise s'est donc, en partie, tournée vers l'e-commerce.

Convaincre l'Europe

Outre les barrières commerciales, Chevalait doit également composer avec les réglementation en vigueur. Les exploitants doivent aller jusqu'à Bruxelles pour mener leur croisade et démontrer les bienfaits de leur produit.

Interdit aux bébés ?

Vanessa a dû batailler contre le corps médical pour nourrir son bébé au lait de jument. Pour cette maman, ce produit possède pourtant de nombreuses vertus et a soulagé les maux de son nourrisson. Aujourd'hui, le lait de jument n'est pas reconnu comme lait infantile. En France, l'industrie laitière s'est entièrement focalisée sur le lait de vache, compte tenu du rendement. Toutes les études, recherches et réglementations portent uniquement sur le lait de ruminant.

Seul contre tous ?

Le couple qui s'est lancé dans l'aventure Chevalait est à la tête du plus gros élevage de percherons d'Europe avec quelques 200 animaux  mais il cherche de nouveaux partenaires pour développer son activité. L'isolement est parfois pesant et décourageant.

Partager ce contenu